Se relier et être en présence

Comme nombre d’entre vous, je vis, j’observe, j’expérimente les relations de travail à distance.


Une des questions qui se posent à nous tous :

Comment, à distance, être en présence et se relier aux autres ?


En inventant des rites ; au démarrage, pendant, à la fin et après les temps dédiés à partager des informations, à laisser mûrir des réflexions, à prendre du recul, à créer, à prendre des décisions.


En inventant des rites en ayant en permanence en tête cette question :

Comment être en présence et se relier aux autres ?


Voici quelques pistes : elles ne sont pas révolutionnaires, elles sont simples, certaines vous rappelleront des pratiques connues ; les appliquer maintenant à distance s’avère indispensable.

Rites au démarrage

Se relier aux autres et être présent

  • Caméra en marche : se rendre visible

  • Café d’accueil (chacun avec sa tasse de café, thé, jus de fruit à l’écran, temps informel où chacun arrive progressivement)

  • Tour de table de présentation

  • Tour de table de météo (état d’esprit du jour, ou par rapport au projet, ou encore au sujet de la rencontre)

  • Tour des attentes de chacun par rapport à la réunion (je serai content à la fin si...)

  • Tour des envies de chacun par rapport à la réunion (j’ai envie pendant cette réunion que…)

Se relier aux autres et à l’objet de la rencontre, et être présent

  • Rappel des règles de fonctionnement de la réunion (comment prendre la parole, tchat en parallèle…)

  • Rappel de l’objectif

Pratiques en cours de route

Se relier aux autres et à l’objet de la rencontre, et être présent

  • Mettre les caméras en marche : se rendre visible (au minimum celui qui parle)

  • Quand un texte est partagé, et ensuite discuté : repasser en mode interactions, se rendre tous visibles aux autres

  • Si le nombre de participants est trop important, ouvrir des ateliers courts en sous-groupes

  • Faire régulièrement des tours de table pour permettre à tous de s’impliquer voire se ré-impliquer

  • Reformuler des étapes d’accord ou de désaccord

  • En lien avec le sujet de la réunion : des illustrations avec des dessins humoristiques, une courte vidéo (qui sert à la fois de « pause » et d’ouverture)

Rites de fin

Préfigurer le prochain lien aux autres et au sujet, clore.

  • Tour de table sur ce que chacun a retenu de la réunion

  • Tour de table sur ce qui a bien fonctionné et pourrait mieux fonctionner lors de la prochaine réunion

  • Météo de fin

  • Prendre congé : soigner la manière de se dire au revoir par un geste et une parole de chacun des participants

Après la rencontre

Digérer, respirer

  • Ne pas enchaîner avec une autre réunion

  • Se réserver un sas pour soi

  • Prévoir un temps pour faciliter l’échange informel post réunion et rester ou se reconnecter avec certaines personnes

Animer l’état d’esprit

Pour mettre en place ces rites un animateur (qui n’est pas obligatoirement toujours le même) est nécessaire ; et de préférence il n’est pas l’expert du sujet traité et n’est pas toujours celui qui pousse à l’action et à la décision.


Catherine Redelsperger,

Retour au blog >


#CatherineRedelsperger #Atelierdesdialogues #PierreGérard #CharlesEtienneDupont

62 vues