Rechercher
  • Catherine Redelsperger

« L’entreprise altruiste »


Laurent Marbacher et Isaac Getz Albin Michel, octobre 2019.

J’ai rencontré Laurent, en 2003 je crois, grâce à SOL, Society Organization Learning France. Pour sa revue, nous allions vivre ensemble de mémorables interviews d’Edgar Morin, de Michel Serres et de Jean-Claude Guillebaud.

Nous avons partagé des missions en entreprise et des conversations croisant la théologie de la mort de dieu, le leadership, la systémie, la complexité, l’art, les expériences de vie et la recherche.

En février 2015, j’ai eu la chance de découvrir le documentaire « le bonheur au travail » de Martin Meissonier à la Gaité Lyrique à Paris lors de son lancement. Laurent y était aussi. Sur scène. En effet, il s’est engagé dans l’accompagnement des entreprises expérimentant et inventant chacune à sa manière des versions/versants de l’entreprise libérée de la hiérarchie et du contrôle (http://www.marbacher.fr/). Sa rencontre avec Isaac Getz (auteur de « liberté & Cie ») est l’histoire d’une amitié qui se concrétise par un livre de voyage apprenant aux pays des « entreprises altruistes ».

Tout d’abord, avant de s’aventurer plus loin, qu’est-ce que les auteurs entendent par entreprises altruistes ?

Ils qualifient ainsi des entreprises de toutes tailles et structures juridiques en Asie, aux Etats-Unis, en Europe ou encore en Amérique Latine qui, du collaborateur de terrain au conseil d’administration, sont en toute conscience actrices d’une philosophie oblique où le cœur de métier est au service du bien commun. La dimension économico-financière en est l’effet et non le but.

Les récits sont narrés comme une enquête à suspens. L’humour discret transcrit combien les protagonistes ne se prennent pas au sérieux et sont souvent dans l’étonnement amusé de ce qu’ils ont provoqué comme transformation d’eux-mêmes et comme évolution des champs des possibles, non seulement dans leur entreprise mais de manière magistrale autour d’eux, dans leur ville, leur pays.

Dans « l’entreprise altruiste » vous ne trouverez pas une simple juxtaposition de récits qui feraient office de démonstration. Ils y sont revisités en fonction des thématiques qui elles-mêmes sont étayées par un apport pluri-disciplinaire des sciences humaines et de gestion.

Les histoires sont inspirantes et se lisent comme un recueil de nouvelles qui intègre un essai.

A lire pour en parler et, qui sait, agir.

Retour au blog >

#CatherineRedelsperger #Atelierdesdialogues #LaurentMarbacher #IsaacGetz

31 vues